jeudi 31 décembre 2020

Accueil


Bernard Grua inventoriste conseil


Préambule

Bernard Grua réside à Nantes, France. Il est le fondateur et le dirigeant de la société Best Inventory experte dans l'audit, l'organisation, la réalisation et le conseil en inventaire.
Il a été, préalablement, manager d'audit financier, à Paris, au sein du cabinet Arthur Andersen où il était spécialisé dans les normes anglo-saxonnes.
Il intervient régulièrement dans différents pays d'Europe, aux USA et en Afrique. Par ailleurs il exerce différents activités bénévoles dans le domaine humanitaire, culturel ou civil.
A ce titre, il a développé une pratique peu habituelle, en ce qui concerne des profils tels que le sien, dans la mobilisation par les réseaux sociaux, les relations avec la presse écrite et audiovisuelle française ou étrangère et dans l'organisation de mouvements internationaux.




Dans les différentes pages de ce site, pour en savoir plus:

Bernard Grua | English presentation
Bernard Grua | Expertises en inventaire et management
Bernard Grua | Actions de société civile et médias
Site web de la société Best Inventory



Liens externes:

Bernard Grua | Profil Linkedin
Bernard Grua | Blog de récits et de reportage
Bernard Grua | Photographies de voyages
Bernard Grua | Sur Instagram


mardi 10 juillet 2018

Macron au Mondial de Poutine, lettre ouverte au porte-parole du gouvernement

Macron blanchit les crimes de Poutine et pale pas pour Sentsov
Image finalisée spécialement pour cet article par l'artiste ukrainien Andriy Yermolenko


Monsieur le porte-parole du gouvernement,


Je ne regarde pas le foot, ce soir, je n'ai pas l'humeur à ça. J'ai le temps de mettre un mot sur votre page Facebook. Je vous remercie donc pour ce papier intéressant mais sans surprise, paru ce jour dans Ouest-France. Emprisonnement d’Oleg Sentsov en Russie. « Les droits élémentaires n’ont pas été respectés »Votre texte est en accord avec ce que pense la majorité des Français responsables. Pourtant cela ne peut, permettez-moi, suffire à vous dédouaner, pas plus que cela ne peut suffire à dédouaner notre Président de sa visite, ce soir, à Saint Petersbourg.

Il y avait des moments pour dire ce que l'on pensait des otages du Kremlin. Cela a déjà été fait. En rajouter ne fait que flatter Poutine dans son sentiment d'être incontournable et le conforter dans sa capacité de nuisance. Avez-vous lu l'article de RT paru, ce jour, à 15:30? «On risque l’insurrection» : des soutiens d'Emmanuel Macron alertent sur les inégalités. Voilà une façon de recevoir des courtisans que l'on gifle et humilie. Ce n'est pas une façon de recevoir un partenaire. Dialoguons, négocions, même, avec Poutine. Mais faisons le, uniquement, quand nous sommes en position de force. Cet homme ne pratique pas nos valeurs. Ses réseaux, ses ambitions, ses avidités, ses moyens ne sont pas dans notre référentiel.

Foin des bonnes paroles, dont les vôtres, Monsieur Benjamin Griveaux! Il faut des actes. Même lorsque Monsieur Macron ne sera plus le Président Macron, on se souviendra de ce soir du 10 juillet 2018. L'histoire jugera et condamnera. L'histoire ne se souviendra pas de votre article de circonstance. Avec Poutine, "on ne ménage pas la chèvre et le chou". Excusez moi, avec Poutine, la chèvre bouffe le chou. Alors il faut être ferme.

Il est inconcevable qu'Emmanuel Macron n'ait pas subordonné sa visite à St Petersbourg à la libération préalable, au minimum, de MM Sentsov, Kolchentko et Souchtchenko. Nombreux sont les spécialistes de Poutine et de la Russie, nombreux sont les hommes conscient des valeurs de notre République, qui l'ont suggéré. Pourquoi les avoir ignorés? Une fois dépassée l'opiacée hypnose du Mondial, il vous faudra rendre des comptes aux Français, aux otages du Kremlin et au reste du monde. Préparez-vous.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur Griveaux, à ma considération attentive.

Bernard Grua, Nantes, Bretagne

mercredi 9 mai 2018

Marianne and Ivan, a glamorous couple? Facts about the so called «French Russophilia» since Napoleon


Naval flag comemorating the Franco-Russian alliance of 1891 - Russophilia
Naval flag comemorating the Franco-Russian
alliance of 1891
Numerous myths, created by the past Soviet and the today Kremlin's propaganda, are still polluting the perception of French “Russophilia"[1] in former USSR countries and in the mind of people who grew up in this environment. “Russophilia”, is perceived by anti-Putin activists as compromising with what they consider Putin’s megalomania. Meanwhile, the pro-Putin side accuses the other side of “Russophobia"[2]. This prevents the addressing of real issues. This leads to dead ends and creates misunderstandings between France and the Eastern European countries at a time when they all need to work together in a more dangerous world.

vendredi 9 février 2018

Bernard Grua: Parcours photographique - Les chemins de traverse

Bernard Grua Photography itineraire photographique

On me demande, parfois, pourquoi je fais de la photographie et pourquoi je semble me focaliser sur l'heure bleue ou sur le portrait. Ce n'est pas réellement exact. Ces deux volets ne sont qu'une petite partie de ma production. Par ailleurs, mes photos les plus regardées sont celles que j'ai prises en Sibérie, spécialement en Yakoutie (République de Sakha) par des températures comprises entre -25°C et -50°C, lors de mon dernier séjour, hivernal, en Russie.

Voici maintenant plus de 10 ans que je m' adonne à la photographie en autodidacte. Elle ne répond pas à un projet longuement mûri, ni ne suit un plan pré-déterminé. Elle est le fruit des circonstances, de coups de cœur et d'une permanente volonté d'approfondissement afin de mieux capturer la beauté du monde.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Sommaire



1ère partie: Comment l'appareil photo a-t-il pris le pouvoir?

  1. L'appareil photo au service du voyage
  2. Le voyage au service de l'appareil photo


2ème partie: Quand et comment l'heure bleue m'a-t-elle possédé?

  1. Pourquoi photographier en fin de journée?
  2. Quel est le problème de la photo de nuit?
  3. Quand il ne reste plus que l'heure bleue


3ème partie: Comment le portrait m'est-il tombé sur la tête?

  1. Découverte inconfortable du rite de la "photo session" en Russie
  2. Portraitiste par accident
  3. Portraitiste du réel
  4. Portraitiste de séances photos organisées


4ème partie: Pourquoi et comment faire des séances photos de portraits?

  1. Le portrait comme source d'adrénaline
  2. Le portrait instrument privilégié de découvertes et de rencontres
  3. Le portrait, un média puissant
  4. Comment partir du bon pied pour une séance photo?
  5. Comment ne pas se faire "troller" ses photos de modèles?

Conclusion



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Retour Sommaire

mercredi 15 mars 2017

Cyber-guerre, l'Etat français commence à prendre la mesure des forces de destructions qui sont à l'oeuvre

Hacker élections image Bernard Grua



L'Ambassade de France à Kiev communique le 13/03/2017:

"Le vote électronique aux élections législatives est annulé pour raisons de sécurité":
"En raison du contexte actuel, caractérisé par un niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques, il a été décidé, sur recommandation de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), de ne pas recourir au vote électronique pour les élections législatives de juin 2017. Nous vous rappelons que le vote par internet n’était pas prévu pour l’élection présidentielle."

samedi 11 février 2017

Civil society commitment




Radio Free Europe Bernard Grua


September 05, 2014 - by Daisy Sindelar

From: In Europe, Plenty Of Outrage -- Just Not About Russia's Actions In Ukraine

[...] Bernard Grua, a financial auditor and amateur photographer from the Brittany region of northwest France, was never interested in activism.
But that changed this year, when he watched with dismay as his government moved forward with plans to deliver two Mistral warships to Russia despite the Kremlin's intervention in Ukraine. 
Since then, Grua, 52, has helped organize global demonstrations against the Mistral sale -- including a fresh round of protests on September 7 that will proceed as planned despite a move by French President Francois Hollande to postpone a final decision on whether to deliver the ships. 
"When you look at Putin's politics, you understand that this man is really showing aggressive behavior, and we were going to deliver the best tool to support his new aggressions," says Grua, a former naval officer with expert knowledge of the Mistrals, massive helicopter carriers built specifically for amphibious land invasions.
"It's a big issue not only for Ukraine but also for Georgia, Moldova, Romania, and the Baltic countries," he says. [...]