Saturday, August 17, 2019

Un criminel de guerre au fort de Brégançon

Bernard Grua, lettre à Emmanuel Macron au sujet de la visite de Poutine
Fort de Brégançon, licence cc Wikipédia

Emmanuel Macron a invité Vladimir Poutine à venir le rencontrer, le 19 août 2019, au Fort de Brégançon, lieu de retraite estivale des présidents de la République Française. Recevant un tel "interlocuteur", qui n'est pas un homme de dialogue mais un adepte du passage en force et un dirigeant connu pour son non respect de la parole donnée, ainsi que pour son mépris des règles du droit international, il est difficile de voir ce que notre pays pourrait en attendre de positif. En revanche, les conséquences fâcheuses en sont bien plus certaines. Elles suscitent des inquiétudes tant en France qu'à  l'étranger, voire chez des citoyens russes, lesquels manifestent massivement contre un pouvoir autocratique, qui n'a de cesse de les humilier.

Message envoyé à la Présidence de la République par le lien: